Purpura hemorrhagica

Purpura condition de hemorrhagica caractérisée par une hémorragiepurpura

purpura

une maladie hémorragique caractérisée par extravasation du sang dans les tissus sous la peau, et à travers les membranes muqueuses, et pour produire des ecchymoses spontanées, ecchymoses, pétéchies et (petites taches hémorragiques) sur la peau. (Voir plaque Atlas Dermatologie.) Lorsqu’il est accompagné d’une diminution des plaquettes circulantes, il est appelé purpura thrombocytopénique ; lorsqu’il n’y a pas de diminution de la numération plaquettaire, on l’appelle purpura non thrombopénique . adj. adj purpu´ric.

Il existe deux types généraux de purpura thrombopénique: primaire ou idiopathique, dans lequel la cause est inconnue, et secondaire ou symptomatique, qui peut être associé à l’exposition à des médicaments ou d’autres agents chimiques, les maladies systémiques telles que le myélome multiple et la leucémie, les maladies affectant l’os maladies infectieuses comme la rubéole (rougeole allemande) de moelle osseuse ou de la rate, et.


télangiectasique annulaire purpura une forme rare dans laquelle repérer les lésions rougies coalescence pour former un motif de forme annulaire ou en continu lié, généralement à partir des extrémités inférieures et se généraliser. Appelé aussi la maladie de Majocchi.

purpura fibrinolytique purpura associée à une activité fibrinolytique accrue du sang.

ful purpura´minans une forme de purpura non thrombopénique vu principalement chez les enfants, généralement après une maladie infectieuse, marquée par la fièvre, le choc, l’anémie, et soudain, se propage rapidement hémorragies cutanées symétriques des membres inférieurs, souvent associée à de vastes thromboses intravasculaires et la gangrène.

purpura de Henoch un type de Henoch-Schöpurpura nlein dans laquelle les symptômes abdominaux prédominent.

Henoch-Schönlein purpura un type de purpura non-thrombocytopénique. de cause inconnue, mais pensé pour être en raison d’une vascularite; il est le plus souvent observée chez les enfants et est associée à des symptômes cliniques tels que l’urticaire et de l’érythème, l’arthrite et d’autres maladies articulaires, symptômes gastro-intestinaux, et l’atteinte rénale. Appelé aussi Schönlein-Henoch purpura ou syndrome et purpura allergique ou anaphylactoïde.

purpura thrombopénique idiopathique purpura thrombopénique pas directement associés à une maladie systémique définissable, même si elle suit souvent une infection systémique; la cause est considérée comme une immunoglobuline IgG qui agit comme un anticorps dirigé contre les plaquettes, provoquant des ecchymoses, pétéchies, et d’autres saignements. Il existe des formes aiguës et chroniques: forme aiguë a une apparition soudaine, est plus fréquente chez les enfants, et résout généralement spontanément en quelques mois; la forme chronique a un début plus lent, est plus fréquente chez les adultes, et peuvent être récurrentes.

purpura non thrombopénique purpura sans aucune diminution du nombre de plaquettes du sang. Dans de tels cas, la cause est soit la fragilité capillaire anormale ou d’une carence en facteur de coagulation.

Schönlein purpura un type de Henoch-Schönlein purpura dans lequel les systèmes articulaires prédominent; appelé aussi SchöLa maladie de nlein.

purpura seni´lis ecchymoses rouge violacé foncé qui se produisent sur les avant-bras et le dos des mains chez les personnes âgées.

purpura thrombocytopénique purpura associée à une diminution du nombre de plaquettes dans le sang; voir purpura.

purpura thrombocytopénique thrombotique une forme de microangiopathie thrombotique caractérisée par une thrombopénie. l’anémie hémolytique. manifestations neurologiques bizarres, urémie (azotémie). la fièvre, et thromboses dans les artérioles et les capillaires terminaux; certaines autorités considèrent qu’il est identique au syndrome hémolytique et urémique. Appelé aussi l’anémie hémolytique microangiopathique et la maladie de Moschcowitz.

pur&# 183; pu&# 183; ra

Une condition caractérisée par une hémorragie dans la peau. Apparition des lésions varie avec le type de purpura, la durée des lésions, et l’acuité de l’apparition. La couleur est d’abord rouge, progressivement obscurcit au violet, se fane à un jaune brunâtre, et disparaît généralement en 2-3 semaines; la couleur de la pigmentation permanente résiduelle dépend en grande partie du type de pigment non absorbé du sang épanché; extravasats peuvent également se produire au niveau des muqueuses et des organes internes.

[L. fr. G. Porphyra, violet]

purpura

1. une petite hémorragie dans la peau, les muqueuses ou séreuse.

2. un groupe de maladies caractérisées par la présence de lésions purpuriques, ecchymoses, et une tendance à meurtrissent easily.purpu’ric

purpura annula’ris telangiecto’des une forme rare dans laquelle Punctate lésions érythémateuses coalescence pour former un motif annulaire ou serpigineux.

purpura fibrinolytique purpura associée à une activité fibrinolytique accrue du sang.

ful’minans purpura purpura non thrombopénique vu principalement chez les enfants, généralement après une maladie infectieuse, marquée par la fièvre, le choc, l’anémie, et soudain, se propage rapidement hémorragies cutanées symétriques des membres inférieurs, souvent associés à de vastes thromboses intravasculaires et la gangrène.

purpura thrombopénique idiopathique purpura thrombopénique pas directement associés à une maladie systémique, bien que souvent suite à une infection systémique; considérée comme étant due à une immunoglobuline IgG qui agit comme un anticorps dirigé contre les plaquettes.

purpura non thrombopénique purpura sans aucune diminution du nombre de plaquettes du sang.

purpura seni’lis ecchymoses rouge violacé foncé qui se produisent sur les avant-bras et le dos des mains chez les personnes âgées.

purpura thrombocytopénique toute forme dans laquelle le nombre de plaquettes est diminuée, se produisant comme une maladie primaire (P thrombopénique idiopathique). ou en conséquence d’un trouble hématologique primaire (Thrombocytopénique secondaire p). .

purpura thrombocytopénique thrombotique une forme de microangiopathie thrombotique marquée par la thrombocytopénie, l’anémie hémolytique, des manifestations neurologiques, une azotémie, la fièvre et les thromboses dans artérioles et capillaires terminaux.

purpura

Une condition caractérisée par des hémorragies dans la peau et des muqueuses qui se traduisent par l’apparition de taches ou des taches violacées.

pur · pu&# X2032; ric (-pyo&# X35d; ou&# X2032;&# X12d; k) adj.

purpura

Etymologie: L, pourpre

un quelconque de plusieurs troubles de la coagulation caractérisé par une hémorragie dans les tissus, en particulier sous la peau ou les muqueuses, produisant ecchymoses ou pétéchies. Les deux principaux types de purpura sont purpura thrombocytopénique et purpura non thrombopénique. purpura,adj. Comparer pétéchies et ecchymose.

purpura

hémorragie visible dans une région cutanéo-muqueux. Voir purpura Cocktail, fulminante purpura néonatal, Henoch-Schöpurpura nlein, purpura thrombopénique idiopathique. Purpura post-transfusionnel.

pur&# 183; pu&# 183; ra

Une condition caractérisée par une hémorragie dans la peau. Apparition des lésions varie avec le type de purpura, la durée des lésions, et l’acuité de leur apparition. La couleur est d’abord rouge, progressivement obscurcit au violet, se fane à un jaune brunâtre, et disparaît généralement en 2-3 semaines; la couleur de la pigmentation permanente résiduelle dépend en grande partie du type de pigment non absorbé du sang épanché; extravasations peuvent également se produire dans les membranes muqueuses et les organes internes.
Synonyme (s): péliose.

[L. fr. G. Porphyra, violet]

purpura

(Pur’pyu-ra) [L. purpura. violet]

Toute éruption dans laquelle les cellules sanguines de fuite dans les membranes de la peau ou des muqueuses, le plus souvent à des sites multiples. éruptions purpura sont souvent associées à des troubles de la coagulation ou d’une thrombose. PinPoint lésions purpuriques sont appelés pétéchies; plus grandes hémorragies dans la peau sont appelés ecchymoses. Synonyme: péliose Voir: illustration

purpura allergique

Un quelconque d’un groupe de purpuras provoquées par une variété d’agents, y compris les bactéries, les médicaments et les aliments. Les complexes immuns associés au type III réaction d’hypersensibilité endommager les parois des petits vaisseaux sanguins, conduisant à une hémorragie. Synonyme: purpura non thrombopénique

anaphylactoïde purpura

purpura annularis Telangiectodes

purpura fibrinolytique

Purpura résultant de l’excès de l’activité fibrinolytique du sang.

purpura fulminans

Une forme progressant rapidement de purpura survenant principalement chez les enfants. Il est de courte durée et souvent fatale.

hémorragique purpura

Purpura thrombopénique idiopathique: absence virtuelle de plaquettes dans le sang périphérique (× 400)

purpura thrombopénique idiopathique

MISE EN GARDE!

Les gens atteints de PTI doivent prendre des précautions particulières pour éviter les blessures dans les sports de contact. L’aspirine et d’autres médicaments qui peuvent causer des saignements ne devraient être prises par les personnes ITP sous la direction d’un médecin expérimenté.

Symptômes

Les symptômes peuvent inclure des saignements du nez, des gencives, ou le tractus gastro-intestinal. Les signes physiques comprennent pétéchies, esp. sur les extrémités inférieures et des ecchymoses. Les résultats de laboratoire: La numération plaquettaire est habituellement inférieur à 20 000 / mm 3 temps de saignement est prolongé, et peut être associée à une légère anémie à la suite d’une hémorragie.

Traitement

Si les patients sont asymptomatiques (à savoir ont pas de saignement actif) et ont la numération plaquettaire d’environ 50.000 / mm 3. Le traitement ne soit pas nécessaire (4 patients sur 5 guérissent sans traitement). Le traitement pour les patients symptomatiques, ou les patients à très faible numération plaquettaire, est habituellement avec des glucocorticoïdes ou des immunoglobulines pour les cas aigus et des corticostéroïdes pour les cas chroniques. Pour ceux qui ne répondent pas à moins de 1 à 4 mois, le traitement peut inclure des corticostéroïdes à haute dose, l’immunoglobuline intraveineuse (IVIG), immunosuppression, immunoabsorption aphérèse utilisant staphylocoques colonnes protéine A pour filtrer les anticorps de la circulation sanguine, la thérapie AntiRhD pour ceux qui des types spécifiques de sang, une splénectomie, ou des médicaments chimiothérapeutiques tels que la vincristine ou le cyclophosphamide.

Les soins aux patients

purpura nervosa

purpura non thrombopénique

purpura post-transfusionnel

Une chute à médiation immunitaire anormale du nombre de plaquettes en circulation, causée par la réaction d’un destinataire à des antigènes étrangers sur les plaquettes reçues au cours d’une transfusion. Bien que la réaction immunitaire commence normalement contre les plaquettes donnés, en PTP hôte (receveur) plaquettes sont également attaquées, ce qui conduit à une diminution importante du nombre de plaquettes d’environ une semaine, plus ou moins 2 jours, après la transfusion de plaquettes. Les conséquences d’un faible nombre de plaquettes peuvent inclure des saignements, des ecchymoses, ou une décoloration de la peau.

purpura rheumatica

Purpura avec des douleurs articulaires, des coliques, selles sanglantes, et des vomissements de sang.

purpura sénile

Purpura survenant dans débilités, personnes âgées avec des ecchymoses et des pétéchies sur les jambes.

purpura simplex

Purpura qui ne sont pas associés à la maladie systémique.

purpura thrombocytopénique

purpura thrombopénique

purpura thrombocytopénique thrombotique

A, une maladie potentiellement mortelle rare caractérisée par une agrégation généralisée des plaquettes à travers le corps, d’un dysfonctionnement neurologique et l’insuffisance rénale. La maladie est provoquée par une carence en une enzyme qui clive le facteur Willebrand (une protéine de coagulation du sang). Cette carence se traduit par la formation de caillots de sang dans les petits vaisseaux sanguins dans tout le corps. Shifting signes neurologiques tels que l’aphasie, la cécité, et les convulsions sont souvent présents. Voir: syndrome hémolytique et urémique

Étiologie

La maladie est apparue chez les patients prenant certains médicaments (par exemple ticlopidine); chez certains patients atteints d’un cancer ou d’infection par le VIH-1; et, chez certaines femmes enceintes.

Traitement

Plasmaphérèse ou infusions de plasma frais congelé sont efficaces dans le traitement de la maladie.

purpura humide

Un blister rempli de sang; familièrement, un blister de sang.

purpura

Tout d’un groupe de troubles de la coagulation qui provoquent des hémorragies visibles dans la peau sous forme de petites taches (de pétéchies), des ecchymoses locales (ecchymoses) ou de vastes zones de décoloration. Il existe de nombreux types et les causes de purpura différentes. Ceux-ci comprennent les effets de la vieillesse, l’allergie (voir purpura rhumatoïde), une insuffisance de plaquettes sanguines (thrombocytopénie) à diverses causes, SCORBUT. troubles ou SEPTICÉMIE autoimmunes. Les traitements varient avec la cause.

Purpura

Un grand cercle, rouge violacé sur la peau. Causé par la fuite de sang hors d’un récipient et sous la peau.

purpura

extravasation de la peau, présentant d’abord les zones papuleuse rouge vif qui assombrissent plus tard au violet puis fondu au jaune-brun; caractéristique d’un médicament anticoagulant

purpura allergique; le purpura thrombocytopénique non purpura provoqué par une réaction d’hypersensibilité à l’exemple les médicaments, la nourriture, les piqûres d’insectes

Henloch-Sch&# XD6; nlein purpura forme sévère de l’enfance purpura allergique; caractérisé par le purpura, la douleur et l’enflure des articulations, troubles gastro-intestinaux marqués et glomérulonéphrite

pur&# 183; pu&# 183; ra

Une condition caractérisée par une hémorragie dans la peau. Apparition de lésions varie selon le type de purpura, la durée des lésions, et l’acuité de l’apparition.

[L. fr. G. Porphyra, violet]

purpura (pur&# XB4; pyoor&# X259;),

n une extravasation de sang dans les tissus, ce qui entraîne en bleu pour lésions noires de la peau ou de la muqueuse (pétéchies et ecchymoses).

n (Purpura anaphylactoïde) un purpura thrombopénique ou non thrombopénique liés à une réaction allergique. Manifestations comprennent les symptômes les plus courants d’allergie.

n Voir purpura, allergique.

n Voir purpura thrombopénique idiopathique.

n Voir purpura, thrombocytopénie et purpura thrombopénique idiopathique.

purpura, thrombopénique idiopathique ,

n (Purpura essentiel, le scorbut de terre, purpura primaire, purpura hémorragique) un type de cause inconnue.

n un type liée à l’augmentation de la perméabilité capillaire. Sont inclus les purpuras allergiques et ceux résultant d’une carence en vitamine C, des toxines bactériennes (fièvre écarlate, typhoïde), intoxications médicamenteuses, et les toxines métaboliques (néphrite, maladie du foie).

n Voir purpura thrombopénique idiopathique.

n Voir purpura, thrombocytopénique, symptomatique.

purpura, thrombopénique symptomatique ,

n (Purpura secondaire) d’un type résultant des effets des agents chimiques, végétales, animales ou physiques ou des infections ou des troubles sanguins associés.

n un type associé à des anomalies qualitatives des plaquettes.

n (Thrombopénie, pseudohemophilia, hemorrhagica, maladie essentielle de Werlhof) un type caractérisé par de graves ecchymoses et pétéchies associés à la réduction marquée du nombre de plaquettes sanguines. Il est temps de saignement prolongé et une mauvaise rétraction du caillot, mais les temps de coagulation et de prothrombine sont normaux. Hémorragie peut se produire spontanément de toute zone de la muqueuse buccale. Cette maladie peut être aiguë et fatale, alors que dans d’autres cas, il peut lancer un cours chronique avec des attaques intermittentes.

purpura, thrombocytopénique thrombotique ,

n une maladie fébrile de cause inconnue caractérisée par une anémie hémolytique, des symptômes neurologiques, une hémorragie dans la peau et les muqueuses, ictère, hépatosplénomégalie, faible nombre de plaquettes, et des plaquettes thrombus obstruant les capillaires et les artérioles.

purpura

une maladie hémorragique caractérisée par extravasation du sang dans les tissus sous la peau et à travers les muqueuses, et la production spontanée d’ecchymoses et pétéchies sur la peau. Des lésions semblables sont produites dans de nombreuses maladies spécifiques, par exemple maladie épizootique hémorragique du cerf, l’intoxication bracken chez les bovins, et la leptospirose chez les veaux. En purpura à médiation immunitaire il y a un défaut dans l’intégrité de la paroi du vaisseau en raison de mécanismes immunologiques, qui peuvent également provoquer une thrombocytopénie.

purpura à médiation immunitaire; voir aussi purpura.

purpura associée à une activité fibrinolytique accrue du sang.

une maladie bien définie des chevaux, survenant de manière sporadique, généralement associée à une infection des voies respiratoires. Les signes cliniques incluent froid, sous-cutanée, oedèmes, généralement à la tête et pas toujours symétrique, pétéchies de la muqueuse et la fréquence cardiaque élevée; chevaux affectés meurent généralement en quelques jours. Non thrombopénique.

allo anémie hémolytique du nouveau-né chez les porcs est parfois accompagné d’un purpura thrombopénique, causée par des anticorps antiplaquettaires. Voir aussi la thrombocytopénie allo-immune.

purpura sans aucune diminution du nombre de plaquettes du sang. Dans de tels cas, la cause du purpura est soit la fragilité capillaire anormale ou d’une carence en facteur de coagulation.

purpura associée à une diminution du nombre de plaquettes dans le sang. Voir aussi la thrombocytopénie à médiation immunitaire.

celle causée par la perte de l’intégrité ou de la fonction vasculaire, comme on le voit dans la carence en vitamine C (scorbut), le diabète sucré et l’hypercorticisme.

Source: medical-dictionary.thefreedictionary.com

Lire la suite

  • Accueil Distillation d’alcool (alcool maison à boire) 57

    Il est mis en place en mode de reflux ambiant dans la première image. La colonne est 1.7m. Il peut être transformé en une gestion de la vapeur encore en mettant ma bouteille de vodka sur le dessus, et une vanne dans le …

  • 1 Aurora Dentistes – Dr

    Famille Cosmetic Dentistry INVISALIGN® ORTHODONTICS Ces aligneurs « invisibles » sont la dernière technologie orthodontique pour les adultes et les adolescents. dents droites et un sourire revitalisé plus …

  • Machu Picchu, Pérou luxe Tours

    Il n’y a pas de façon plus raffinée pour profiter des merveilles du Pérou. – Stacey Koplin, LuxuryLink.com Une exploration privée. Sur votre exploration privée par Empire Tours Inka. guides experts et un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + treize =